Et si les enfants apprenaient à leurs parents à faire une vraie pause sur le trajet des vacances ?

Alors que la somnolence au volant demeure la première cause d’accident mortel sur autoroute (1), plus de trois parents sur cinq (62 %) déclarent avoir déjà continué à conduire avec leurs enfants dans la voiture alors qu’ils se sentaient très fatigués. Si près d’un conducteur français sur trois (30 %) a déjà eu l’impression de s’être assoupi au volant durant quelques secondes (2), la pause reste trop souvent minimaliste lors des longs trajets en famille, ne permettant pas une bonne récupération : un tiers des enfants (32 %) regrettent ainsi que leurs parents ne s’arrêtent que le temps d’aller aux toilettes et de mettre de l’essence dans la voiture (3). Aussi, à l’occasion du "chassé-croisé" de l'été, la Fondation VINCI Autoroutes, associée à des experts, médecins, éducateurs et psychomotriciens, propose un large dispositif de prévention pour inciter les automobilistes à se reposer dans des espaces siestes et se détendre avec des activités ludiques favorisant le bien-être et la sécurité de toute la famille.

13 Juillet 2016

Mauvaise humeur des enfants : il est temps de vous arrêter !

En moyenne, lorsqu’ils font de longs trajets avec leurs enfants dans la voiture, les parents s’arrêtent toutes les 2h36, soit plus d’une demi-heure de plus que le délai recommandé. Plus d’un parent sur dix (13 %) attend même plus de 3 heures avant de faire une pause. Les signes d’impatience ou de mauvaise humeur constituent pourtant un indicateur salutaire pour rappeler la nécessité d’un arrêt pour toute la famille.
Ainsi, selon le Professeur Daniel Marcelli, psychiatre de l’enfant et de l’adolescent, « pour un enfant, rester immobile, assis, sans bouger n’est pas naturel, c’est même fatiguant. Aussi quand il commence à trop s’agiter, c’est le signe qu’il est temps de lui accorder une pause afin que ses petites jambes puissent se détendre. Quand un enfant commence à trop remuer dans la voiture, c’est une alerte que les parents ont intérêt à prendre en considération : il est temps de s’arrêter, de faire une pause ! »

(1) ASFA – Bilan des acidents mortels 2011-2015 – juillet 2016. (2) Baromètre européen de la conduite responsable, édition 2016 – IPSOS – Fondation VINCI Autoroutes. (3) Enquête « Enfants, parents et conduite » – IPSOS – Fondation VINCI Autoroutes, 2015.

Les aires de la sieste de la Fondation VINCI Autoroutes : conjuguer détente et prévention

Pour prévenir le risque de somnolence sur la route des vacances, la Fondation VINCI Autoroutes installe le 30 juillet sur l'aire de Saint-Rambert Ouest (A7) un dispositif invitant au repos, à la détente en famille et à l’information sur les risques de somnolence (voir également la carte):
Sieste : les conducteurs et leurs passagers pourront profiter de larges espaces ombragés dotés de coussins géants et de transats afin de découvrir ou redécouvrir les bienfaits de la sieste, et ainsi récupérer un bon niveau d’éveil.
Détente en famille : des psychomotriciens de l’Institut de formation de psychomotricité de la Pitié-Salpêtrière proposeront aux enfants et aux parents des jeux favorisant spécifiquement la détente et l’éveil au cours du trajet (cf. ci-après « 1, 2, 3 JOUONS ! »).
Information sur le risque de somnolence et les moyens de l’éviter : les équipes de la Fondation VINCI Autoroutes, associées à des médecins et des chercheurs spécialistes du sommeil de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV), dispenseront aux conducteurs des conseils pour avoir une bonne hygiène de sommeil tout au long de l’année et éviter la somnolence pendant leur trajet. Avec l’application « Roulez éveillé », conçue par la Fondation VINCI Autoroutes et le Centre d’investigation neurocognitives et neurophysiologiques (Ci2N) de l’université de Strasbourg, les conducteurs pourront tester leur niveau d’éveil, écouter un podcast de sophrologie facilitant l’endormissement et regarder un clip décalé indiquant les bons conseils pour une sieste en voiture efficace. L’application est disponible gratuitement sur App Store et Google Play, y compris en version anglaise.

Les voyages en voiture, un moment familial propice à la détente

Somnolence au volant : les chiffres clés Lorsque les enfants font un long trajet en voiture avec leurs parents, ils aiment discuter avec eux (96 %) et faire des jeux (70 %), mais un tiers d’entre eux regrettent que leurs parents ne s’arrêtent que le temps d’aller aux toilettes et de mettre de l’essence dans la voiture (1). À la lumière de ces résultats, la Fondation VINCI Autoroutes et la Fédération nationale des Écoles des parents et des éducateurs (FNEPE) ont créé avec des psychomotriciens un livret de jeux pour s’amuser ensemble durant le trajet et lors des arrêts sur les aires. En jouant à « Animolauto » (pour trouver un maximum d’animaux ou d’objets en lien avec les couleurs des voitures), à « Garde le rythme » (en créant un phrase gestuelle la plus longue possible), à « Puce, grenouille ou kangourou » (adapter ses longueurs de pas ou de sauts à la distance à parcourir) ou aux six autres jeux proposés, les enfants font appel à l’observation, l’imagination, le langage, l’organisation spatio-temporelle, la concentration ou encore la mémorisation. Et pour Catherine Potel, psychomotricienne, qui a imaginé ces jeux, « le mouvement et le jeu partagé sont les premiers gages de la détente nécessaire à tout voyage, qui plus est quand on part en vacances ».

À noter : durant tout l’été, chaque week-end sur 14 aires du réseau VINCI Autoroutes, des espaces siestes, des mini-circuits autoroutiers et des propositions de jeux pour les enfants, animés par des équipiers de la Fondation VINCI Autoroutes, permettront aux conducteurs et à leur famille de se reposer et de se détendre.

>> Retrouvez le communiqué de presse et la carte des dispositifs de prévention de la somnolence sur le réseau VINCI Autoroutes ici <<