QUAND LA TEMPÉRATURE DESCEND, LA VIGILANCE MONTE

La Fondation VINCI Autoroutes pour une conduite responsable vous propose de retrouver ses conseils pour bien vous préparer et pour adapter votre conduite aux conditions climatiques durant l'hiver.

06 Février 2012

La conduite en hiver, cela ne s'improvise pas.

Avant de partir, il est nécessaire de s'assurer du bon état de son véhicule : état et pression des pneus, essuie-glaces et niveau du liquide lave-glace, bon fonctionnement des phares et des freins. Avant les trajets en hiver, il est également important de toujours emporter dans son véhicule des objets pratiques : des vêtements chauds, une lampe de poche ainsi que de l'eau et quelques en-cas.

Adapter sa conduite aux conditions climatiques.

En cas de chaussée humide, de pluie, de brouillard ou de neige, une vitesse modérée permet de mieux contrôler son véhicule et de mieux anticiper les freinages. Il est nécessaire d'augmenter les distances de sécurité et d'allumer les feux de croisement lorsque la visibilité est insuffisante ainsi que les feux anti-brouillard en cas de neige ou de brouillard.

La priorité doit toujours être laissée aux véhicules de déneigement : le dépassement des engins de service hivernal en action sur la chaussée est interdit à tout véhicule (art. R414-17 du Code de la route). Dépasser un chasse-neige en action est passible de 135 euros d'amende.